Articles de fond

L'Hôtel ‘Chez Papa-Maman’ offre les meilleures possibilités d'épargne

Jan Romain, 26 mai 2017

Vous êtes jeune et vous voulez épargner? Avec un premier salaire, ce n'est pas chose aisée si vous voulez encore un peu profiter de la vie. Sauf si... vous pouvez prendre une réservation à l'Hôtel ‘Chez Papa-Maman’. À combien se chiffre la différence?

L'Hôtel ‘Chez Papa-Maman’ est fort apprécié: pas loin de la moitié des jeunes Européens âgés de 18 à 30 ans habitent encore à la maison.

Habiter chez les parents jusqu'à trente ans? Alors que les générations précédentes quittaient le nid au plus vite pour pouvoir être indépendants, on remarque actuellement une évolution inverse. Habiter chez les parents jusqu'à trente ans? Parfaitement normal. Un rapport Eurofond récent montre que pas loin de la moitié des jeunes européens âgés de 18 à 30 ans habitent encore à la maison et sont dépendants des parents. C'est parfois par pure nécessité, à cause de la crise économique et le chômage élevé chez les jeunes, mais ce n'est pas toujours le cas. Cela a également à voir avec une mentalité qui change: les jeunes ne veulent plus devenir aussi vite des adultes avec toutes les obligations que cela comporte, mais ils prennent le temps d'étudier, de voyager et de chercher un conjoint. Si vous habitez encore à la maison, vous pouvez faire tout cela sans perte de confort. Mieux encore: entre-temps vous pouvez épargner. Il y a donc un groupe de jeunes adultes qui déclarent rester chez maman pour pouvoir épargner en vue d'un bon départ au niveau financier, voire même pour acquérir leur propre chez-soi. Ont-ils raison?

L'Hôtel ‘Chez Papa-Maman’ , le jackpot

La vie est-elle vraiment moins coûteuse lorsqu'on habite chez les parents? Le Cebud (Centre de conseil et de recherche Budgétaire) a fait le calcul: si vous restez à la maison et que vous ne devez rien payer, cela vous fait une économie de 1035 euro par mois. Si vous participez malgré tout aux frais à la maison, cela vous fait tout de même encore 751 euro d'économie tous les mois. Cela peut chiffrer au bout de quelque temps. Si vous avez 25 ans et que vous voulez acheter une maison à 35 ans, cela vous permet de réaliser une belle épargne. Si vous ne devez pas payer de pension, cela vous rapporte 124.000 euro (1.035 euro x 12 m x 10 ans = 124.200 euro). Si vous contribuez aux frais, cela vous rapporte encore toujours 90.120 euro (751 euro x 12 m x 10 ans = 90.120 euro). Rien d'étonnant à ce que de plus en plus de jeunes ne passent plus par la case 'locataire'.

Qui paye le Wifi?

Même lorsque vous restez chez les parents, vous avez au moins 507 euro de frais par mois, selon les calculs du Cebud. Plus de la moitié de ce budget minimum est financé par les parents: repas, lessives, location, énergie, éclairage, assurances, un lit, une télé et internet,... Tout cela correspond à 284 euro par mois. Certains parents demandent à leurs enfants de payer une participation pour couvrir ces frais. Le jeune paye en général les 223 euro restants lui-même: PC, vacances, vêtements, vélo, transports en commun, coiffeur, cotisation à la mutuelle, sorties, frais d'associations,... Un garçon à la maison coûte un peu plus cher en nourriture, mais cela est en grande partie compensé par les frais supplémentaires en vêtements et hygiène personnelle pour une fille qui habite encore à la maison.

Ces jeunes déclarent rester à la maison pour pouvoir épargner en vue d'un bon départ financier ou pour s'acheter un chez-soi.

Cohabiter (ou plutôt pas)?

Le jeune qui veut habiter seul, doit prévoir un budget nettement plus élevé: au minimum 1.258 euro, soit 751 euro de plus que le jeune qui reste chez papa et maman. Le plus gros avantage revient aux jeunes qui ne paient pas de frais à leurs parents: ils dépensent 1.035 euro de moins que les jeunes qui ont leur propre chez soi. La cohabitation est une solution moins coûteuse pour voler de ses propres ailes: le budget mensuel est alors de 811 euro pour autant que les deux partagent les frais. Ce sont les dépenses minimums dont un jeune a besoin pour pouvoir vivre décemment. En réalité, ce budget sera plus élevé parce que, d'après l'étude, les dépenses réelles de la plupart des jeunes sont plus élevées. Dans les calculs, on suppose que tous les frais que le jeune qui travaille peut partager avec ses parents sont effectivement partagés. Les calculs supposent également que le jeune a son propre pc, qu'il ne désire pas partir en vacances avec ses parents, qu'il veut consacrer un budget personnel pour des amis et qu'il fera de temps en temps appel à un système de partage de voiture.

Où se trouve le bénéfice?

Si vous habitez chez vos parents, vous ne devez pas payer de loyer tous les mois. Cela ne veut toutefois pas dire que les frais d'habitation sont réduits à zéro: il y a des frais supplémentaires pour la location d'une habitation avec une chambre à coucher supplémentaire, l'énergie et l'eau, les produits d'entretien, ... Ces frais sont estimés à 65 euro par mois pour le jeune qui reste habiter chez les parents. Cela fait toujours moins que 10% de ce que le jeune paye en frais d'habitation s'il n'habite pas à la maison: 680 euro par mois. C'est surtout le loyer d'une habitation une chambre de qualité qui fait la différence (en Flandre): il faut compter 550 euro. Si les frais peuvent être partagés avec un conjoint, ils sont réduits à 349 euro par mois. Un autre poste de dépenses important pour les jeunes concerne les contacts sociaux: un ordi, un gsm, recevoir des amis à la maison,... Si vous habitez chez les parents, vous dépensez en moyenne 92 euro par mois pour entretenir vos contacts sociaux. Si vous habitez seul(e), cela augmente à 128 euro par mois. L'économie la plus importante est faite sur les frais internet, la collecte de déchets managers et les taxes provinciales. Les cohabitants y consacrent normalement 95 euro par mois chacun.

Pour d'autres postes, comme la nourriture, les loisirs, la sécurité (frais bancaires, assurance familiale et assurance incendie...), les vêtements et les soins, ces différences ne sont pas si importantes, mais si vous restez chez vos parents, vous avez malgré tout chaque fois la solution la plus avantageuse. Un 'Tanguy' économise tous les mois 24 euro sur la nourriture, 24 euro sur les loisirs, 20 euro sur la sécurité, 6 euro sur la mobilité et 9 euro sur les vêtements et les soins en comparaison avec le jeune qui habite seul.

Venez donc !

Prenez rendez-vous

Partager cet article

L'Hôtel ‘Chez Papa-Maman’ offre les meilleures possibilités d'épargne

Vous êtes jeune et vous voulez épargner? Avec un premier salaire, ce n'est pas chose aisée si vous voulez encore un peu profiter de la vie. Sauf si... vous pouvez prendre une réservation à l'Hôtel ‘Chez Papa-Maman’. À combien se chiffre la différence?