Immotheker Finotheker
  • Habiter

Habitat alternatif : cherchez une solution pour votre maison avec votre famille

20 septembre 2021
4 min de lecture

Si votre famille veut vous aider à acheter une maison, elle ne doit pas forcément vous donner de l’argent. Il y a d’autres manières de s’entraider ! Lisez ce qui suit pour découvrir comment économiser de l’argent et l’utiliser intelligemment.

Votre parent achète une partie de votre maison

C’est souvent ce que suggère l’établissement de crédit qui vous prête de l’argent, car cela lui donne une plus grande sécurité au cas où les choses tourneraient mal.

Mais est-ce avantageux pour vous ? Si vous autorisez un membre de votre famille à acheter une partie de votre maison, vous créez naturellement une indivision. Cette indivision n’est pas sans conséquences :

  • En cas d’éventuelle vente ultérieure du logement, vous devez vous mettre d’accord sur le prix de vente.
  • Si ce parent décède, sa part de votre maison sera versée à sa succession. Ses héritiers vont subitement acquérir des droits sur votre habitation.
  • De même, si vous souhaitez par la suite acheter la part de ce parent, vous devrez convenir d’un prix.

En dehors de ces inconvénients, il peut être intéressant qu’un parent achète une partie de votre propriété. De cette façon, vous devrez payer moins vous-même. Donc, si cela vous semble être une bonne solution parce que vous vous trouvez dans une situation financière difficile, nous vous recommandons de conclure le contrat suivant :

Mentionnez dans le contrat qu’après un nombre X d’années, vous reprendrez les droits indivis à des conditions prédéterminées. Ces conditions doivent être incluses dans le contrat. De cette façon, vous avez l’assurance qu’après un nombre X d’années, vous deviendrez propriétaire de l’ensemble du bien et vous n’aurez plus besoin de discuter du prix, puisque celui-ci a été déterminé au préalable.

Deux façons de vivre ensemble (mais séparément)

Vivre près d’un membre de sa famille peut être très pratique : il y a toujours une baby-sitter dans les parages, si vous êtes à court d’un ingrédient, vous ne devez pas retourner au supermarché et, en cas d’urgence, il y a toujours quelqu’un pour vous dépanner ! Enfin, c’est agréable d’être proche des gens qu’on aime.

1) La maison jumelée ou multifamiliale

Peut-être que la maison idéale pour votre parent et vous est une maison jumelée ou multifamiliale ?

Maison jumelée : trouvez deux parcelles contiguës pour bâtir des logements jumelés l’un à côté de l’autre ! La construction sera bien moins coûteuse si le même entrepreneur s’occupe de tout. En outre, le mur mitoyen permet de réduire les coûts de chauffage et vous n’êtes pas obligé d’installer une clôture dans votre jardin commun.

Maison multifamiliale : il est également possible de construire une maison multifamiliale sur une parcelle de terrain. Veillez à obtenir un permis d’environnement afin que le bâtiment puisse être légalement divisé en deux parties distinctes. Par exemple, l’aile droite vous appartient tandis que l’aile gauche revient à un membre de votre famille. Chacun s’occupera ensuite séparément du financement de sa propre partie.

2) L’habitation kangourou

Une habitation kangourou est une habitation unifamiliale dans laquelle 2 familles vivent sous un même toit. Cette habitation est divisée en une habitation principale : l’habitation kangourou, et une habitation accessoire : l’habitation poche. Ce type d’habitation se compose souvent d’unités de vie séparées avec éventuellement des parties communes, de sorte que chaque famille préserve son intimité et son indépendance.

Cette forme de cohabitation peut être incroyablement économique : certains achats peuvent être faits en commun (matériel de jardinage, machine à laver, sèche-linge, etc.) et les éventuels revenus locatifs tirés de l’utilisation de l’habitation poche peuvent faire une grande différence dans le remboursement de l’emprunt.

Si vous optez pour ce type d’habitation, il faut tenir compte de certaines choses :

  • Vérifiez s’il est possible, d’un point de vue urbanistique, de vivre ensemble dans une habitation kangourou.
  • Vérifiez les conséquences fiscales de la cohabitation sous un même toit. Qu’advient-il des éventuelles bourses d’études ou revenus garantis pour les personnes âgées ?

Contactez-nous !

Vous voulez plus d’informations sur les avantages et les inconvénients de ces habitats alternatifs ? Alors n’hésitez pas à nous contacter.